Les dessous des collaborations et partenariats sur Instagram

Les dessous des collaborations et partenariats sur Instagram

Pour resituer le contexte, j’ai mon compte Instagram @be.lau depuis fin 2014. J’ai commencé à vraiment m’y intéresser et à m’y investir l’été 2015. De fil en aiguille j’ai atteint une communauté de 5k et c’est à partir de ce moment que j’ai eu des messages de marques pour des collaborations.

À mes débuts, je n’ai pas trouvé d’articles à ce sujet, on aurait dit que c’était assez tabou. Je vous avais fait un article il y a quelques temps pour vous expliquer comment se passaient les collaborations, sauf que depuis beaucoup de choses ont changé. Déjà au niveau de mes expériences, mais également dans la pratique et d’un point de vue légal. Par exemple, maintenant vous avez obligation d’indiquer quand vous faites un placement de produit dans une publication, même si ce n’est pas rémunéré.

Dernièrement, j’ai eu plusieurs messages privés sur Instagram, d’autres utilisateurs me posant des questions sur des propositions de partenariat qu’ils avaient reçu.
J’ai donc décidé de vous en faire un article, pour que ça serve à tous ceux qui se posent des questions, qui n’osent pas demander à d’autres personnes ou qui sont tout simplement curieux de connaître l’envers du décor.

Une collaboration, qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous donner des exemples et de vous en dire davantage, il est nécessaire d’avoir en tête ce qu’est précisément une collaboration.

Un partenariat ou une collaboration c’est quand une marque demande à un influenceur / instagrammer de tester gratuitement un produit ou un service. Je m’arrête là volontairement, car pour moi dans une collaboration vous n’avez aucune contrainte à avoir puisque vous n’êtes pas rémunéré. On ne doit donc pas en principe vous imposer de réaliser un travail, une publicité ou des contraintes (type « utiliser tel # », « poster à telle date » …).

Sauf que vous devez vous en doutez, dans la réalité une collaboration ne se passe pas comme ça.

Comment se passe une collaboration dans la réalité ?

Dans la réalité, vous recevez un mail d’une marque, d’un CM, d’une agence, bien souvent très peu personnalisé, vous proposant de tester un produit en l’échange d’un post sur Instagram (par exemple), suivi de quelques points à respecter comme des # à indiquer, ou encore de taguer la marque en question.

N.B : Bien souvent la valeur du produit n’excède pas les 50€, et est donc bien inférieure aux coûts d’une publicité.

Vous avez même des cas, qui vous demandent une story + un article de blog + un post en l’échange d’1 produit. Personnellement quand c’est le cas, je demande combien c’est rémunéré puisque je considère que ça demande un gros travail derrière. Et généralement on me répond que ce n’est pas rémunéré :).

Les partenariats, placements de produit, où sont les limites ?

Il est temps de parler des abus et des libertés que prennent certaines marques, selon moi. J’insiste sur le fait que ce n’est que mon avis, libre à vous de vous forger votre propre opinion ensuite.

J’ai eu des messages de jeunes filles, mineures souvent, qui avaient des comptes plus ou moins personnels et qui se faisaient contacter par des marques pour des « « collaborations » ». Elles me demandaient mon avis, et je suis contente qu’elles l’aient fait, parce que pour moi les marques abusaient TOTALEMENT. Et c’est quelque chose que j’ai du mal à concevoir.

Je m’explique, ces marques en question leur proposaient de collaborer en leur donnant un code de réduction (de genre -50%), pour qu’elles passent commande elles-mêmes (donc qu’elles payent le produit) et qu’elles en parlent ensuite. Je suis juste sans voix. En quoi c’est une collaboration de donner un code à quelqu’un pour qu’elle passe à l’achat et ensuite qu’elle fasse de la pub ?
Si on reprend ma définition de tout à l’heure, ce n’est en aucun cas une collaboration en bonne et due forme.

Pour moi, ces marques se servent juste de l’innocence de ces personnes (qui sont souvent jeunes), et de leur naïveté. Je pense qu’il serait d’ailleurs nécessaire que les influenceurs en parlent, pour sensibiliser les plus jeunes à ces pratiques douteuses. Et de mettre les marques devant le fait accompli pour éviter que ça se reproduise. Je suis donc preneuse de tout témoignage, que vous pouvez m’envoyer par mail à contact@belau.fr. Vous pouvez me préciser également si vous souhaitez rester anonyme ou non.

Autres abus selon moi, ce sont les marques qui demandent à ce qu’on teste un produit pour en faire de la pub ensuite, en indiquant plusieurs arguments de vente, de poster régulièrement et qui vous proposent un % (très faible) sur les ventes réalisées avec votre code personnalisée. Pour moi, c’est un travail qui doit être rémunéré de manière juste, c’est-à-dire avec une commission à la hauteur de votre apport et pas juste 5%.
D’autres variantes existent, comme un code de réduction pour que vous passiez commande, avec un code personnalisé à indiquer et une commission de 3% sur les ventes réalisées ensuite.

Un dernier pour la route, il y a également les marques qui demandent à ce que vous leur envoyez vos photos en haute qualité pour les utiliser ensuite sur divers supports, SANS REMUNERATION. Vous faites donc le boulot d’un photographe sans être rémunéré. J’ai déjà eu un cas vraiment abusif d’une marque avec carrément un contrat de travail sans rémunération, je vous posterai l’exemplaire pour que vous vous rendiez compte de jusqu’où ça va.

J’ai encore plusieurs cas de ce type, dîtes moi en commentaire si vous aimeriez que je vous en dise plus.

Bilan sur les collaborations et les partenariats non rémunérés sur Instagram

Je vous reprends en quelques mots l’essentiel de cet article et des collaborations :

  • Dans la réalité, une collaboration c’est dans 90% des cas un ou plusieurs post(s) contre un produit de la marque envoyé GRATUITEMENT avec une liste de contraintes à respecter.
  • Les marques souhaitent généralement avoir un contrôle sur vos publications, libre à vous de l’accepter ou non. Plusieurs influenceurs qui ont donné un avis négatif après avoir tester un produit ont reçu des menaces de la marque. Récemment ça a été le cas d’une blogueuse qui a donné son avis sur une marque de « complémentaires alimentation minceur » populaire auprès des candidats de télé réalité. Ah, la liberté d’expression.
  • Mon conseil : Ne vous perdez pas à accepter tout et n’importe quoi, concentrez-vous sur des choses que vous aimez vraiment et donner votre avis en toute transparence. En 2 mots « Restez authentique » 🙂 !

Personnellement j’ai pris beaucoup de recul sur tout ça, et ai ralenti mon activité sur Instagram. J’avais l’impression de voir les mêmes posts, sur les mêmes produits en permanence. Un univers bien trop superficiel pour moi.

J’ai donc revu ma façon de poster, en me forçant le plus possible à proposer une véritable valeur ajoutée, en réduisant mon nombre de collaboration à 1 tous les 2 mois en moyenne, quand la marque me plaît vraiment.

Je m’arrête là pour cet article mais je reste disponible en commentaire, ou par message sur mon adresse mail ou Instagram, si vous avez des questions, des avis à partager, des témoignages… Ça m’intéresse vraiment d’avoir vos avis que vous ayez ou non déjà collaborer avec une marque 😉

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *